LA FERME DU BOUT DU MONDE - Sarah Vaughan

07/01/2018

J'avais beaucoup aimé lire "L'Île des oubliés" de cette même auteure, et voici qu'une amie me prête ce nouveau roman : "La ferme du bout du monde".

 

Nous voici plongés en Cornouailles, à Skylark Farm, dans cette ferme "au bout du monde". Posée sur les falaises, au bord de l'océan, avec les rochers, les marées, les vents, la lande... on imagine tout à fait le paysage.

Skylark Farm est le point d'ancrage de ce livre, qui alterne entre 2 époques. On y suit la vie de ses fermiers accrochés à leur terre et avec toutes les difficultés qu'ils y rencontrent pour y vivre.

En 1939, cette ferme accueille des enfants évacués des villes. Will, 13 ans, et Alice, 8 ans, arrivent donc à Skylark Farm, chez les parents de Maggie Petherick.

Ils vont grandir quelques années dans ce milieu préservé de la guerre et vont nouer entre eux des liens forts. Mais que s'est-il passé cet été 1944 ? Qu'est ce qui a provoqué le départ de Will, le changement de famille d'accueil pour Alice et le renvoi de la bonne ?

70 ans plus tard, en 2014, cette ferme accueille Lucy, la petite fille de Maggie. Lucy est infirmière et vit à Londres avec son mari. Mais la trahison de celui-ci et une presque erreur dans son travail vont pousser Lucy à prendre quelques semaines de repos. Chez sa grand-mère, dans cette ferme familiale, elle va avoir à réfléchir sur son avenir. Va t-elle sauver son mariage? Comment va-t-elle continuer ce travail qui l'épuise et ne la satisfait plus ?

Le retour dans sa famille lui permet de se rendre compte également comment sa mère, Judith, et son frère, Tom, essayent de sauver cette ferme familiale et travaillent d'arrache-pied pour la conserver. Elle s'aperçoit aussi que sa grand mère a beaucoup souffert dans sa jeunesse et qu'elle cache un lourd secret.

Maggie et Lucy vont s'épauler et ensemble elles vont arriver à trouver leur sérénité.

 

On s'attache vraiment à ces 2 héroïnes Maggie et Lucy, femmes de 2 époques différentes. Le destin de Will est également poignant. Je me suis attachée à ce jeune homme et j'ai été triste de son sort .

Un bon roman qui devrait plaire à beaucoup de lecteurs !

 

Si je le conseille ? Oui, on découvre un roman qui se dévoile facilement avec une écriture fluide. Une histoire sur 2 époques, poignantes et qui se lit d'une traite. On s'aperçoit que la guerre a fait beaucoup plus de victimes que ceux présents sous les bombes. Une belle saga familiale.

 

 

 

Facebook
Please reload

Une autre chronique ?

LA CAVE AUX POUPÉES - Magali Collet

05/05/2020

1/5
Please reload

Vous avez lu ce livre ? Donnez-nous votre avis !
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now