TOUJOURS MAUDIT - David Safier

22/02/2017

« J’avais volé l’une des mes colocataires, piqué le Brésilien de l’autre, arnaqué un chauffeur de taxi et tué le chien le plus aimé du monde, amenant au bord des larmes une star planétaire. »

 

Voici Daisy. Ce passage du livre la décrit parfaitement.

Daisy est une jeune femme dont le rêve est d’être actrice. Elle n'est pas méchante mais très maladroite dans ses relations humaines. Ce personnage est attachant par sa brusquerie et son ironie. Daisy s’en fout des autres, elle est égoïste. 

C’est lors d’un rendez-vous pour participer au prochain James Bond avec le célèbre Marc Barton (un acteur très séduisant mais encore plus égoïste qu’elle !) que tout bascule. Par accident, Daisy tue le chien de la star. Et sans avoir le temps de s’excuser, Daisy et Marc se tueront dans un accident de voiture.

Mais ce livre n’est pas tragique, ni triste. Bien au contraire ! Car Daisy et Marc vont avoir droit à une seconde chance… en se réincarnant !

Comme son premier roman « Maudit Karma » (que je vous conseille également), l’auteur David Safier nous embarque encore une fois sur les choix dans notre vie qui nous apportent (ou non) du bon Karma. 

Les deux personnages, n’étant pas des modèles de perfection, se réincarneront en fourmi ! 

Le hic dans tout ça ? Par leurs nouveaux yeux de fourmi, ils vont se rendre compte que le meilleure ami de Daisy et l’ex-femme de Marc semblent se plaire ! Et comme nous le savons si bien, c’est quand les choses ne sont plus là que nous réalisons leur importance. Nos deux petites fourmis vont devoir s’aider et retrouver du bon Karma pour évoluer dans la chaine animale et arriver à récupérer les personnes qu’elles aiment.

Ce roman est drôle, très facile à lire et met de bonne humeur. Les chapitres sont assez courts et il n’y a pas de temps mort. Sans être un roman à suspense, il y a toujours un petit rebondissement qui influence le chapitre suivant. Il ressemble beaucoup à « Maudit Karma » mais si on n’enchaine pas ces deux lectures, ça va…

Les personnages sont très bons dans leurs défauts qui les rendent réalistes. Tant que nous sommes en vie, nous ne nous rendons pas compte de la chance que nous avons et de la portée de nos actes. Comme eux, évidemment !

 

« - Et sais-tu quelle est la plus grande erreur que les humains regrettent sur leur lit de mort ? 

- Ne pas avoir aimé…?

- Presque.

- Quoi, alors ?

- Ne pas avoir vécu. »

 

Il me semblait important de vous citer ce passage du livre. Car je pense que c’est tout l’intérêt de ce roman. Daisy et Marc sont exactement comme nous : ils rigolent, ils se plaignent, ils tentent des choses, ils regrettent… Mais ils ne se rendent pas compte de ce (ceux ?) qu’ils peuvent perdre. Alors avant d’en arriver à se réincarner (si nous en avons la chance !), un conseil ? Vivez !

 

Ma note : 16 / 20

 

Si je le conseille ? Oui. C’est un roman qui met de bonne humeur, qui fait sourire et avec une belle morale en prime ! Un bon moment de lecture sans prise de tête.

 

 

 

Facebook
Please reload

Une autre chronique ?

MORTELLE TENTATION - Christophe Ferré

17/11/2019

1/5
Please reload

Vous avez lu ce livre ? Donnez-nous votre avis !
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now